Ordures ménagères – Points Tri – Déchetterie

RAMASSAGE DES ORDURES MÉNAGÈRES ET DES RECYCLABLES

La collecte des ordures ménagères et des recyclables s’effectue le lundi pour les ordures ménagères (bordeaux) et le mardi pour les recyclables (jaune). Nous vous rappelons que vos bacs doivent être sortis la veille du jour de collecte.

TRITOU’MOBILE

DU 06 AU 08 AVRIL 2020

Réservée aux particuliers (véhicules légers avec ou sans remorque). Vous empruntez une rampe d’accès avec votre véhicule où des bennes sont à votre disposition pour trier vos déchets : verts, ferraille, encombrants, gravats, pneus, cartons, déchets ménagers spéciaux et huiles de vidange.
Cette collecte s’effectue sur le parking de la salle socioculturelle de 10h à 12h et de 13h30 à 16h30

POINTS TRI

Réservés aux verres
– parking de la salle socioculturelle
– lieu-dit “La Charité” (après le cimetière)

NB : un conteneur pour les piles est à votre disposition en mairie

POINT COLLECTE VÊTEMENTS

Un conteneur à  vêtement de l’Association Pénélope est situé sur le parking de la salle socioculturelle.

DÉCHETTERIE

Accès gratuit avec une carte magnétique à retirer au SICTOM de Domérat

Horaires de la Déchetterie de Cosne d’Allier
Adresse : Champ de l’Étang, 03430 Cosne-d’Allier
Tél. :  04.70.07.53.70

lundi, mardi, jeudi : 9h-12h/13h30-17h
Samedi 9h-12h/13h30-18h 
Jours de Fermeture : Fermé le mercredi, vendredi, dimanche

Horaires de la Déchetterie de Villefranche-d’allier
Adresse : Route de Murat, 03430 Villefranche-d’Allier

lundi : 9h-12h/14h-17h
mercredi, vendredi : 14h-17h
samedi : 9h-12h
Jours de Fermeture : Fermé le mardi, jeudi, dimanche

Patrimoine

      L’Eglise Saint Martial

Placée sous le vocable de saint Martial, premier évêque de Limoges et évangélisateur au IIIe siècle du Limousin, de la Marche et jusqu’aux limites ouest de l’actuel département de l’Allier, Deneuille (Danullium) est donc une paroisse très ancienne, attestée dès le règne d’Archambault IV le Fort, c’est-à-dire entre 1078 et 1095. Jusqu’à la Révolution, la paroisse appartenait à l’archiprêtré d’Hérisson et au diocèse de Bourges. Le curé de Deneuille était nommé par le doyen du chapitre de Saint-Ursin de Bourges. Sur le plan civil, elle dépendait de la châtellenie de Murat, d’où l’appellation « Deneuille-en-Murat » qu’elle a conservée jusqu’en 1891.

L’église de Deneuille-les-Mines est un modeste édifice dont les parties les plus anciennes datent de la fin du XIe siècle ou début du XIIe siècle. Une nef unique surmontée d’une charpente en berceau brisé est reliée à l’abside en hémicycle par une travée surmontée d’une coupole sur trompe. Au-dessus de cette travée s’élève le clocher carré surmonté d’une flèche. À l’origine, cette nef était éclairée par de très petites baies dont deux subsistent, l’une sur le mur sud et l’autre sur la façade ouest au dessus de la porte principale.
Au XVe siècle, deux chapelles seigneuriales voûtées d’ogives ont été construites de chaque côté de cette travée.
La chapelle sud est dédiée à saint Martial. Appelée « chapelle d’Éclène » elle a été construite par les seigneurs du même nom qui possédaient un fief et un château au sud du bourg. Une magnifique fenêtre gothique éclaire cette chapelle. Les nervures de la voûte retombent sur quatre culs-de-lampe représentant les quatre évangélistes.
La chapelle nord est dédiée à la Vierge. Appelée « chapelle du Bois ou du Bouis », du nom d’un fief situé au nord du bourg, elle est également voûtée d’ogives dont les nervures reposent sur de simples culots.

Dans la fenêtre de cette chapelle subsiste un morceau de vitrail daté du XVe siècle représentant une femme, vêtue de rouge et agenouillée, derrière laquelle se tient saint Jean-Baptiste.
Deux statues retiennent l’attention dans cette chapelle : l’une est une Piéta en pierre polychrome du XVIe siècle ; l’autre, qui semble être du XVe siècle, représente sainte Catherine, avec la roue qui rappelle son martyr au début du IVe siècle.
À noter également le curieux confessionnal inséré dans le mur séparant la chapelle et la sacristie. Le siège du prêtre et le compartiment destiné aux hommes sont accessibles par la sacristie, tandis que les femmes entrent dans l’autre compartiment directement depuis la chapelle. L’intérieur de l’église, à l’exception des deux chapelles latérales, a été entièrement décoré de peintures en trompe-l’œil en 1849 par « le sieur Zannini », peintre italien qui est aussi intervenu à La Chapelaude.
Une partie de ce décor situé en haut du mur entre la nef et la travée centrale est aujourd’hui masquée par un faux-plafond mis en place au milieu du XXe siècle. Au-dessus de la porte de la sacristie sont représentées les armes de Mgr de Pons, premier évêque de Moulins (1823-1849). A l’extérieur, sur la façade ouest, la porte principale est surmontée d’un tympan polylobé dont les voussures reposent sur des chapiteaux à crochets.

La porte de la chapelle sud présente un arc en accolade et les armoiries des seigneurs d’Éclène. Enfin, au chevet de l’église, subsiste un autel de procession. Sa dalle, chanfreinée, repose sur deux colonnes surmontées de chapiteaux qui pourraient être d’époque carolingienne.

 

 

 

 

L’église de Deneuille-Les-Mines est inscrite à l’inventaire des monuments historiques depuis le 8 décembre 1960.

Hébergement

GITE DE LA MAISON BLEUE DE MARIE
Labellisé Gites de France depuis 2013

Cette petite maison  entièrement rénovée bénéficie d’une terrasse et d’un jardin à l’arrière de la maison est idéale pour un couple qui souhaite découvrir le département de l’Allier.
Contact : Mme JACQUET Annie – 04 70 06 05 04 ou 06 10 08 91 85

LA GRANGE DU BOURG
Chambre d’hôtes 

Au cœur de notre village fleuri, trois chambres d’hôtes vous accueilleront chacune dans un style différent, à l’intérieur d’une grange rénovée avec goût. Celle-ci se situant en face de notre habitation dans un jardin fleuri, arboré ou se mêlent des senteurs. Chambres conçues dans le respect de la nature. Le confort, le décor de ces chambres apporteront calme et sérénité. Pour trouver le bien être d’une vie saine et simple.
Contact : Mme PINAULT-LANEURY Françoise – 04.70.07.51.29 – 07.81.40.35.40
Mail : lagrangedubourg@gmail.com

Galerie Photos

 


Merci à Mme QUICHON Marie-Paule pour la réalisation de cette magnifique crèche

 

Histoire

Un peu d’histoire…

Le territoire de la commune est traversé, du sud-ouest à l’est, par la rivière l’Œil qui s’écoule au fond d’un ravin.

C’est dans ce ravin, au lieu-dit Les Pommariaux, qu’a été découverte une sépulture néolithique sous un abri composé de plusieurs blocs de pierre. Cette sépulture atteste d’une occupation très ancienne de ce territoire.

La voie romaine de Limoges à Nevers via Évaux-les-Bains, Néris et Chamblet passait par Deneuille où elle suivait la rive gauche de l’Œil pour se diriger ensuite vers Cosne. De cette voie partaient des chemins secondaires, vers Bizeneuille et Doyet entre autres. Le long de ces voies, de nombreux habitats gallo-romains ont été répertoriés : Colombarault, La Villatte, Lavault, Éclène qui a été une petite seigneurie avec un château et un moulin.

Le bourg de Deneuille est connu depuis 1078 où l’on retrouve son nom sous différentes formes : Danullium, Donolium, Donialio avant de prendre sa forme définitive : Deneuille. Dans tous les cas, la fin du nom semble venir de Olium, nom latin de la rivière l’Œil.

Sous l’Ancien Régime, la paroisse de Deneuille s’est appelé Deneuille-en-Murat parce qu’elle dépendait de la châtellenie de Murat.

À signaler une particularité pour le village de Colombarault, qui appartenait tantôt à la paroisse de Deneuille (les années impaires) tantôt à la paroisse de Saint-Angel (les années paires).

Au milieu du XIXe siècle, un filon d’anthracite est découvert sur le territoire de la commune, au bord du Bois de la Suave. Il sera exploité jusqu’en 1926. C’est à cause de cela qu’en 1888, le conseil municipal décide d’adopter le nom de Deneuille-les-Mines, décision validée par l’État en 1891. Durant la Seconde Guerre mondiale, l’exploitation sera reprise, mais elle s’arrêtera définitivement en 1953.

Aujourd’hui Deneuille-les-Mines est une commune rurale de 359 habitants rattachée à la « Communauté de communes de Commentry-Montmarault-Néris ».

Archives

Ceci est un premier article. Vous pouvez ajoutez d’autres articles et supprimer ceux créés automatiquement à partir de l’interface d’administration.